Panopticlick : Analyse de nos traces sur Internet

Panopticlick

J’en faisais référence dans mon article précédent sur l’affaire Snowden et la vie privée. Le site panopticlick, qui est en ligne depuis plusieurs années, permet de mesurer les traces numériques sur Internet que nous laissons derrière nous en analysant notre configuration informatique. Basé sur un document scientifique de 20 pages effectué par la Electronic Frontier Foundation, le concept des auteurs de cette étude consiste à se demander si notre configuration est plutôt unique ou commune en se basant notamment sur les caractéristiques de notre ordinateur (résolution d’écran, système d’exploitation) et nos données de navigation (type de browser, plugins, addons, etc.).

Notre configuration : rare ou commune ?

Plus notre configuration est commune, plus on risque d’être traqué. En effet, la plupart des utilisateurs d’Internet n’utilise, par exemple, pas ou peu de modules complémentaires, de plugins, etc. Ces internautes auront tendances à laisser beaucoup de traces derrière eux et permettre aux sites web utilisant des outils d’analyse de données de récolter bon nombre d’informations à votre sujet.

Si votre configuration est rare ou unique, c’est souvent que les options de navigation de sont spécifiques et étudiées pour ne pas être traqué. Mais il y a un revers de la médaille; plus une configuration est unique, plus elle permet d’attribuer cette configuration à un utilisateur précis. On devient alors traçable, par le fait même que l’on ne souhaite pas l’être. Néanmoins, le fait d’avoir une configuration sécurisée (grâce à des plugins ou des navigateurs sécurisés rendant la connexion anonyme) permet de préserver le plus de données possible nous concernant contre toute collecte via des logiciels d’analyse de notre trafic et d’éviter autant que faire se peut la publicité ciblée. Pour faire un test, il suffit d’installer le plugin « ghostery » (de la société Evidon) ou « Donottrack » pour se rendre compte du nombre de sites Internet que l’on visite quotidiennement et qui disposent de programmes d’analyse de données de notre trafic sur Internet avant même que la page principale n’ait fini de charger.

Etude scientifique

Une étude scientifique disponible sur le site web de panopticlick, probablement à la base de l’élaboration de cette plateforme, explique en détail le mécanisme des traces sur Internet et les moyens pour l’éviter. Intéréessant, cet article vaut le détour. Il est par exemple recomandé d’installer des programmes tels que « Privoxy », « Browzar », « Torbutton » ou « NoScript » qui rende la connexion à des sites Internet bien plus anonyme.

Pour plus de détails voir le chapitre 6.1 de l’article).

Conclusion

Le site panopticlick s’inscrit dans la même ligne que les sites permettant d’informer les utilisateurs des risques liés à l’utilisation d’Internet. Ou pourrait notamment penser quelques sites connus tels que WhatsmyipHowsecureismypassword, etc. qui permettent de se renseigner sur ses propres informations et les problèmes de sécurité qui y sont liés.

Ce site permet de se rendre compte à quel point chaque utilisateur d’Internet est vulnérable et que les informations laissées sur internet sont nombreuses. L’utilisation de plugins devient presque inévitable pour ceux qui désirent ne pas divulguer d’informations à leur sujet.